Ailleurs dans le monde : AllemagneUSA

Le Seigneur est tendresse et pitié

Quatrième semaine de Carême, mercredi 3 avril

Car le Seigneur console son peuple ; de ses pauvres, il a compassion. (Is 49, 13)

Ô Dieu, quelle misère est la nôtre ! À peine pouvons-nous pardonner à nos ennemis, et Nôtre Seigneur les aimait si chèrement et priait ardemment pour eux ! (Sermon pour le vendredi saint, 17 avril 1620)

Pardonner à nos ennemis, nous demande un effort parfois très douloureux.

Notre Seigneur, lui, va plus loin, non seulement il pardonne, mais il aime, il console les pauvres pécheurs….

Aujourd’hui, prenons ce chemin de compassion, et aimons celui ou celle à qui nous avons du mal à pardonner.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Pour aller plus loin