Coups de coeur

Coup de coeur

La petite librairie de l’Association Saint François de Sales vous propose ses coups de cœur. A lire sans modération et à commander directement en ligne grâce à notre partenaire, La Procure.

  • Femmes en quête d'absoluAudrey FELLA, Femmes en quête d’absolu : Anthologie de la mystique au féminin, Paris : Albin Michel, 2016

    Y a-t-il une spiritualité spécifiquement féminine ? Dans la mesure où l’expérience mystique est souvent décrite comme des  » noces  » avec le divin, on est tenté de dire que la féminité représente la voie religieuse par excellence. De fait, les femmes mystiques des grandes traditions religieuses ont livré à l’humanité un trésor sans pareil à travers leurs écrits. Si l’Occident, d’Hildegarde de Bingen à Christiane Singer, a vu cette écriture s’y épanouir d’une manière particulièrement féconde, les autres traditions ne sont pas en reste, dans une traversée des siècles qui part de la Grèce antique jusqu’à notre époque.


  • Veilleur, où en est la nuit ?Adrien CANDIARD, Veilleur, où en est la nuit ? Petit traité de l’espérance à l’usage des contemporains, Paris : Cerf, 2016.

    Les chrétiens sont-ils le dernier espoir d’un monde qui a perdu toute espérance ? Oui, espérer est leur profession de foi depuis deux mille ans. Non, eux-mêmes sont désespérés en ce début de troisième millénaire. Et si espérer, c’était d’abord renoncer à tous les faux espoirs ? Refuser d’idéaliser le passé. Refuser de sublimer l’avenir. L’espérance des chrétiens n’a qu’une chose à offrir : la vie éternelle. Une vie qui ne commence pas après la mort. Une vie qui débute maintenant. Une autre manière de vivre, de vivre sa mort, de mourir sa vie. Jamais, sans doute, renaître n’a été aussi simple, clair, aisé qu’avec ce livre. À lire absolument !


  • Vous me coucherez nu sur la terreGabriel RINGLET, Vous me coucherez nue sur la terre nue, Éditions Albin Michel, 2015.

    « Vous me coucherez nu sur la terre nue », tel est le souhait de François d Assise pour l’heure de sa mort. Cet appel au plus grand dévêtement, à l’acceptation de l’ultime fragilité est aussi le signe qu’à l’instant du dernier souffle, il faut un viatique symbolique. Comment concilier alors cette demande universelle de rituel avec la question de l’euthanasie ? Doit-on laisser partir les personnes qui en font la demande affronter seuls cette heure-là ? Quelle symbolique offrir à ce moment qu’aucune liturgie ne prend en charge ? Pour faire le récit de son accompagnement dans un service de médecine palliative de ces personnes qui, en Belgique, demandent l’euthanasie, Gabriel Ringlet a choisi l’infinie douceur d’un texte au plus près des questions essentielles qui animent l’humain. À partir de témoignages saisissants, il livre avec courage une réflexion très profonde sur la fin de vie et un vibrant plaidoyer pour la dignité de l’humain.


  • Bouleversante FragilitéChristian SALENSON, Bouleversante fragilité : l’Arche à l’épreuve du handicap, préface de Jean Vannier, Ed. Nouvelle Cité.

    Qu’est-ce que des communautés, où vivent ensemble des personnes avec un handicap et des personnes qui accompagnent, font comprendre d’original du mystère de l’Église et à travers elle de l’humanité ? Mettre au centre la rencontre dans la faiblesse et à travers elle la vie commune : voilà, à proprement parler, le génie de l’Arche ! Signe de Dieu pour l’Église et pour le monde fondé dans le mystère pascal, l’expérience humaine et spirituelle de l’Arche est relue dans ce livre avec intelligence et finesse par le théologien Christian Salenson. Selon l’auteur, l’existence même de ces communautés de vie et de foi est une parole sur l’être humain et sur la société. L’Arche nous rappelle que nous ne pouvons pas construire de vrais dialogues si nous n’acceptons pas un dépouillement de soi, une certaine nudité et une pauvreté de cœur devant l’autre et surtout devant Celui qui a dressé la table et qui appelle les uns et les autres à prendre place à l’unique table du Royaume. Un livre dense et passionnant, empli de sagesse.

  • Les sources de notre foiCardinal Christoph SCHÖNBORN, Les sources de la foi, ed. Parole et Silence.

    Le Primat de Vienne reprend des extraits du Catéchisme de l’Église Catholique et les relie aux Sacrements qui nourrissent notre Foi de baptisé.

partager

Articles recommandés