Ailleurs dans le monde : AllemagneUSA

Fête de la Pentecôte

Lors de la création de la Société des Fille de Saint François de Sales, il y a tout juste 150 ans, le Père Chaumont a déclaré que la première condition pour faire une école de saint François de Sales est que tout y vienne de l’Esprit de Jésus car, à l’exemple de Jésus, notre saint patron a voulu rester délicatement, amoureusement sous l’impulsion du Saint-Esprit.

Nous avons donc une vocation spéciale qui est de tendre à la sainteté selon l’Esprit de Jésus. La prière quotidienne à l’Esprit-Saint en est l’expression. Membres de l’Association Saint François de Sales, nous sommes toutes appelées à nous laisser guider par l’enseignement de notre saint patron et par les inspirations que nous envoie l’Esprit Saint. En effet, son rôle est, à la suite du Christ, de nous guider sur le chemin de la perfection évangélique.

L’Esprit-Saint est à l’œuvre dans le cœur de celui qui accompagne ou enseigne en lui donnant la force nécessaire mais il est aussi à l’œuvre chez l’auditeur qu’il met en capacité de recevoir la Parole de Dieu. C’est ce que souligne Origène dans son Commentaire sur l’Epitre aux Romains :

« Et toi-même, si tu prêches la Parole de Dieu, et si tu la prêches avec foi, à partir d’une conscience pure, et si tu ne te contredis pas toi-même dans tes paroles parce que tu enseignes d’une façon et que tu vis d’une autre, il peut t’arriver que, pendant que tu parles, l’Esprit enflamme le cœur de tes auditeurs et qu’aussitôt ils brûlent d’accomplir tout ce que tu enseignes, […] et qu’ils prennent goût aux choses d’en haut, non à celles de la terre »

En effet, c’est par ce que saint François de Sales appelle des inspirations, que  l’Esprit-Saint fait naître en nous le désir  de nous engager à la suite de Jésus et d’accomplir la volonté de Dieu. Il ne nous contraint pas et nous avons la liberté d’acquiescer ou de refuser. La personne humaine est considérée comme un centre de liberté et la mission de l’Esprit- Saint  est de l’éveiller à  vivre une relation à Dieu sous le mode filial, non dans la crainte, mais dans l’amour. Vous n’avez pas reçu un esprit qui fait de vous des esclaves et vous ramène à la peur ; mais vous avez reçu un Esprit qui fait de vous des fils ; et c’est en lui que nous crions « Abba », c’est-à-dire Père ! (Rm 8,15)

Quels que soient nos engagements dans l’Église, considérons  que nous n’œuvrons pas seuls dans les missions qui nous sont confiées, que l’Esprit Saint est là pour nous soutenir et fortifier et qu’il prépare les cœurs de ceux à qui nous sommes envoyés.

Belle fête de Pentecôte à tous !

Danielle Régnier – Directrice Générale

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Pour aller plus loin