Ailleurs dans le monde : AllemagneUSA

Joyeuse fête de la Nativité 2022

Internaute de passage ou Fille de Saint François de Sales, merci de votre visite sur ce site. Dans la joie de la fête de la Nativité, la Directrice générale et le Conseil vous adressent ces quelques mots.

En cette année 2022, L’Église commémore le 60ème anniversaire du Concile Œcuménique Vatican II, notre association a fêté son 150ème anniversaire le 15 octobre et la grande famille salésienne internationale s’est réunie à Rome pour célébrer le 400ème anniversaire de la mort de saint François de Sales. Bien que distants les uns des autres, ces évènements sont à mettre en relation avec la fête de Noël qui, par l’Incarnation de Notre-Seigneur, apporte le salut au monde.

Notre saint patron en a bien compris le message et n’a eu de cesse de travailler à la sanctification de tous ceux qui lui étaient confiés : les membres de son diocèse ((prêtres et paroissiens), les femmes qui avaient sollicité son accompagnement spirituel, les religieuses de la Visitation… Sa conviction d’un chemin de sainteté ouvert à tous fut reprise par Vatican II. (cf.  Lumen Gentium 40)

La fête de Noël inaugure l’œuvre de salut qui a pour points culminants Pâques et Pentecôte. Durant sa vie terrestre, Jésus n’a cessé d’appeler à la foi. Nous pouvons relever dans les évangiles la phrase suivante maintes fois répétée : « Va ta foi t’a sauvée ». Cette foi, nous a été donnée à notre baptême, ainsi que l’état de sainteté. Mais cette sanctification que nous avons reçue, il nous faut donc, avec la grâce de Dieu, la conserver et l’achever par notre vie. (cf. LG 40)

C’est donc pour aider des femmes à vivre selon l’Évangile, que le Père Chaumont eut l’intuition de fonder avec Caroline Carré, la Société des Filles de Saint François de Sales. C’est à partir de l’Introduction à la Vie Dévote, qu’il rédigea,à leur intention, une Règle de Vie qui nous guide encore aujourd’hui.

Nous sommes appelées à participer au salut de notre prochain mais à condition de faire passer l’amour en premier. L’amour est le premier critère de discernement d’une conscience chrétienne, et l’encouragement est une conduite guidée par l’amour.

Je vous souhaite à toutes et à tous un très beau et saint Noël et vous offre cette citation de notre saint patron :

Bien que la rédemption du Sauveur nous soit appliquée d’autant de manières qu’il y a d’âmes, il demeure que l’amour est le moyen universel de notre salut. Il est présent partout. Sans lui, rien ne peut nous sauver. 
(Saint François de Sales, Traité de l’amour de Dieu II, 8)
Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Pour aller plus loin

Marie et les Apôtres

Une femme dans les Actes des Apôtres : Marie

L’an dernier, nous avons découvert ensemble les femmes qu’on rencontre dans le livre des Actes des Apôtres, souvenez-vous : Tabitha, Lydie, Priscille…
Il y a une femme dont nous n’avons pas parlé, qui est présente, discrètement, dans toute l’histoire de cette première Église, c’est Marie, mère de Jésus !

Pentecôte

La fête de Pentecôte

La fête de Pentecôte s’enracine dans la célébration de la fête juive de Chavouot qui commémorait, 50 jours après Pâques, le don de la Loi à Moïse sur le mont Sinaï. Marie, les apôtres et quelques disciples se trouvaient réunis à cette occasion.

Optimized by Optimole