Ailleurs dans le monde : AllemagneUSA

Ô Croix dressé sur le monde, don d’amour suprême

15 avril – Vendredi Saint (Célébration de la Passion et de la Mort du Seigneur)

Or, près de la croix de Jésus se tenaient sa mère et la sœur de sa mère, Marie, femme de Cléophas, et Marie Madeleine. (Jn 18, 25)

Pourvu que nous ayons l’âme ferme en la volonté de vivre et mourir au service de Dieu, ne nous étonnons ni des ténèbres, ni des impuissances, ni des barrières. À propos de barrières, Madeleine voulait embrasser Notre Seigneur, et ce doux Maître met une barrière : Non, dit-il, ne me touche point, car je ne suis pas encore monté vers mon Père. Là-haut, il n’y aura plus de barrière, ici il en faut souffrir. Nous suf­fise que Dieu est notre Dieu et que notre cœur est sa maison. (À Mme de Chantal, 21 juillet 1605)

Jésus a fait de sa mort un geste d’amour. Il est resté en parfaite communion avec son Père.

Donne-moi, Seigneur, de savoir accueillir ma souffrance, et m’ouvrir complètement à l’amour du bien.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Pour aller plus loin

Marie et les Apôtres

Une femme dans les Actes des Apôtres : Marie

L’an dernier, nous avons découvert ensemble les femmes qu’on rencontre dans le livre des Actes des Apôtres, souvenez-vous : Tabitha, Lydie, Priscille…
Il y a une femme dont nous n’avons pas parlé, qui est présente, discrètement, dans toute l’histoire de cette première Église, c’est Marie, mère de Jésus !

Pentecôte

La fête de Pentecôte

La fête de Pentecôte s’enracine dans la célébration de la fête juive de Chavouot qui commémorait, 50 jours après Pâques, le don de la Loi à Moïse sur le mont Sinaï. Marie, les apôtres et quelques disciples se trouvaient réunis à cette occasion.

Optimized by Optimole