Ailleurs dans le monde : AllemagneUSA

Tu es mon refuge, ma forteresse

Vendredi 1 avril

Il est proche du cœur brisé, il sauve l’esprit abattu. (Ps 33, 19)

Je n’ai pas plus tôt su votre maladie que votre guérison. Je loue Dieu de l’une et de l’autre, puisque sans doute c’est sa même main paternelle qui nous abat pour nous faire rentrer en nous-même, et nous relève pour nous faire regarder vers lui. (À M. de Vallon, 7 novembre 1612)

Seigneur, Tu soutiens dans l’Espérance ceux qui croient en Toi.

Je prierai pour tous ceux qui prennent soin du corps et du cœur de ceux qui souffrent.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Pour aller plus loin