Ailleurs dans le monde : AllemagneUSA

Une soif infinie

Troisième dimanche de Carême

“Elle lui dit : Seigneur, tu n’as rien pour puiser, et le puits est profond. D’où as-tu donc cette eau vive ?” (Jn 4, 11)

Nos actes sont qualifiés du nom des vertus dont ils procèdent, mais leur goût de sainteté, c’est du tronc de la sainte charité qu’ils le tiennent. Ainsi la charité est la racine et la source de toute sainteté. (Saint François de Sales, TAD XI, 5)

L’eau vive que Jésus nous apporte est un don gratuit de son amour : c’est sa miséricorde, son pardon.  Cette eau vive, nous la puisons dans les sacrements que nous avons intérêt à recevoir régulièrement si nous voulons grandir en sainteté.  Que le Seigneur nous vienne en aide !      

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Pour aller plus loin

Joseph

SAINT JOSEPH

Au 17e siècle, Joseph est bien présent dans la vie et la pastorale de François de Sales. Il suffit de parcourir ses écrits pour voir le grand amour qu’il avait pour lui. La consécration solennelle de la Société des Filles de Saint François de Sales à saint Joseph eut lieu le 19 mars 1878. Il ne semble pas abusif de dire que saint Joseph, père nourricier de Jésus, a été nommé patron de bien des congrégations pour être plus particulièrement chargé de veiller à « l’intendance ».

douceur

La douceur

En janvier, traditionnellement, c’est le mois des vœux et des bonnes résolutions.
Toute l’Équipe de mise à jour du site vous présente ses meilleurs vœux, particulièrement le vœu que cet article sur la douceur touche le cœur de chacun. Le monde a tant besoin de cette douceur, si chère à Saint François de Sales.