Ailleurs dans le monde : AllemagneUSA

Une soif infinie

Troisième dimanche de Carême

“Elle lui dit : Seigneur, tu n’as rien pour puiser, et le puits est profond. D’où as-tu donc cette eau vive ?” (Jn 4, 11)

Nos actes sont qualifiés du nom des vertus dont ils procèdent, mais leur goût de sainteté, c’est du tronc de la sainte charité qu’ils le tiennent. Ainsi la charité est la racine et la source de toute sainteté. (Saint François de Sales, TAD XI, 5)

L’eau vive que Jésus nous apporte est un don gratuit de son amour : c’est sa miséricorde, son pardon.  Cette eau vive, nous la puisons dans les sacrements que nous avons intérêt à recevoir régulièrement si nous voulons grandir en sainteté.  Que le Seigneur nous vienne en aide !      

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Pour aller plus loin

la création

UN TEMPS POUR LA CRÉATION

Depuis le 1er septembre, nous sommes entrés dans le Temps œcuménique de la Création qui réunit orthodoxes, protestants et catholiques pour prier, contempler, louer le Seigneur et agir pour la sauvegarde de notre maison commune. Dans son message inaugural de la journée de prière pour la sauvegarde de la Création, le pape François présente le thème pour cette année, thème tiré du livre du prophète Amos (5,24) : « Que la justice et la paix se répandent. »

Eudokia-servir-jusqu'au-bout-de-notre-age

EUDOKIA (qui signifie la bonne volonté de Dieu)

Nous commençons la publication d’une série d’articles que nous appellerons Eudokia, la bonne volonté de Dieu.
Ces articles ont fait l’objet d’une publication dans le Lien salésien au début des années 2000. Nous remercions l’auteur pour l’autorisation de publication sur notre site.
Le Père Chaumont nous demandait d”être des femmes de l’Évangile et des Actes des Apôtres.
« Ces articles sont donc dans cet esprit de fidélité à l’enseignement du père Chaumont. Après les femmes rencontrées dans les Actes des Apôtres, j’y ai inclus Marie, qui était bien aussi, en premier lieu, une femme des Actes des apôtres, puis j’ai repris Marie en suivant les chapitres du père Chaumont : dans ce même esprit de fidélité à notre fondateur, je continuais les articles Eudokia, et reprenais la probation du père Chaumont, Être Marie. (Note de l’auteur)