Ailleurs dans le monde : AllemagneUSA

Caroline attentive à nos besoins

“Je suis heureuse de partager avec vous notre joie : nous avons obtenu une grande grâce de nos Fondateurs. Depuis trois ou quatre ans, nous devions faire face à un grave problème : le manque d’eau. Et nous avons ici un pensionnat, un orphelinat, un hôpital et une école. En lisant dans le Lien salésien qu’il fallait prier pour la canonisation de notre Fondatrice, nous avons décidé avec les Sœurs de prier chaque jour pour obtenir de l’eau. Un mois après le début de la neuvaine, un Musulman rencontré par hasard nous a assuré que nous trouverions de l’eau dans notre terrain. Nous avions connu deux échecs, mais nous avons fait forer un puits. Nous avons à présent de l’eau en abondance ! Merci au Seigneur, merci à notre Fondatrice aussi !” (Bangalore, Inde, 1987)

“Je remercie Mme Carré de Malberg pour son intervention auprès de Dieu pour la bonne entente de ma famille. En effet, mon mari refusait obstinément depuis plus de deux ans de connaître et de recevoir notre future belle-fille, ce qui nous éloignait d’autant de notre fils. J’ai prié notre Fondatrice et son intercession a permis un changement total de l’attitude de mon mari, la paix et l’affection sont revenues dans la famille.” (France, 1981)

Prière pour la béatification
de Madame Caroline Carré de Malberg

 

Seigneur, tu as mis au cœur de Caroline Carré
le désir de t’aimer sans rien te refuser.
À son exemple, fais-moi vivre de l’Esprit de Jésus,
en accueillant le quotidien selon le dessein de Dieu.
Daigne manifester sa sainteté en m’accordant,
par son intercession, la grâce de…

Par Jésus-Christ Notre Seigneur.

Amen !

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Plus de témoignages

enfant

Santé retrouvée pour de jeunes enfants

Mon fils est tombé gravement malade, d’une scarlatine évoluant en otite virulente avec symptômes de septicémie. Les médecins commencent à douter d’une possible guérison, hésitant à opérer devant la faiblesse de l’enfant. Un de ses oncles apporte alors une relique de la Vénérable Caroline. L’enfant, qui était presque toujours inconscient,

brouillard

Se confier à Madame Carré

Depuis plusieurs mois, mon neveu âgé de 25 ans était à la recherche d’un emploi. Il n’obtenait que des réponses négatives à ses demandes, ou s’il avait un entretien de temps en temps, on ne donnait aucune suite. Pour Noël, ma responsable de groupe m’a offert le petit livret bleu

renaissance

Reconnaissance et merci à Caroline

“Depuis plusieurs mois, ma mère s’affaiblissait, se nourrissant de moins en moins. Elle tomba malade le 3 mai, jour de la Pentecôte, d’une congestion pulmonaire. Le docteur fut surtout inquiet à cause de son grand âge, 84 ans, et de sa grande faiblesse. Dès le lendemain, elle se trouva subitement