Ailleurs dans le monde : AllemagneUSA

“Monsieur T., père de deux enfants en bas âge, avait perdu en décembre 1989 son emploi dans le textile et rencontré de grandes difficultés. J’ai prié pour lui Madame Carré. Il a été admis à une difficile formation d’informaticien qu’il a terminée avec succès. Grâce à cela, il a obtenu un poste en janvier 1991.” (Autriche)

“A l’occasion d’une réunion régionale, on nous donna la prière pour la béatification de Madame Carré de Malberg. Ma famille était en train de vivre des problèmes économiques puisque mon mari se trouvait sans travail, et à ce moment-là, c’était notre unique soutien. Mes fils, j’en ai trois, étaient étudiants, et moi, mère au foyer. A partir de cette date, j’ai commencé à prier toutes les nuits la prière pour la béatification. En peu de temps, le travail arriva et tout alla en s’améliorant jusqu’à aujourd’hui. Je continue à prier l’image toutes les nuits. Je pense que ça peut aider pour la béatification.” (Argentine, 1990)

Prière pour la béatification
de Madame Caroline Carré de Malberg

 

Seigneur, tu as mis au cœur de Caroline Carré
le désir de t’aimer sans rien te refuser.
À son exemple, fais-moi vivre de l’Esprit de Jésus,
en accueillant le quotidien selon le dessein de Dieu.
Daigne manifester sa sainteté en m’accordant,
par son intercession, la grâce de…

Par Jésus-Christ Notre Seigneur.

Amen !

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Plus de témoignages

enfant

Santé retrouvée pour de jeunes enfants

Mon fils est tombé gravement malade, d’une scarlatine évoluant en otite virulente avec symptômes de septicémie. Les médecins commencent à douter d’une possible guérison, hésitant à opérer devant la faiblesse de l’enfant. Un de ses oncles apporte alors une relique de la Vénérable Caroline. L’enfant, qui était presque toujours inconscient,

brouillard

Se confier à Madame Carré

Depuis plusieurs mois, mon neveu âgé de 25 ans était à la recherche d’un emploi. Il n’obtenait que des réponses négatives à ses demandes, ou s’il avait un entretien de temps en temps, on ne donnait aucune suite. Pour Noël, ma responsable de groupe m’a offert le petit livret bleu

renaissance

Reconnaissance et merci à Caroline

“Depuis plusieurs mois, ma mère s’affaiblissait, se nourrissant de moins en moins. Elle tomba malade le 3 mai, jour de la Pentecôte, d’une congestion pulmonaire. Le docteur fut surtout inquiet à cause de son grand âge, 84 ans, et de sa grande faiblesse. Dès le lendemain, elle se trouva subitement