Ailleurs dans le monde : AllemagneUSA

Caroline et la vocation de nos enfants

J’ai obtenu une grâce par l’intercession de Mme Carré de Malberg. Ma fille ne trouvait pas où s’installer comme médecin, presque deux ans après sa thèse. Après avoir prié Mme Carré, j’ai eu un jour un appel d’un médecin de B. qui la réclamait pour une association. (France, 1990)

Ma fille, ses études terminées, cherche du travail. En province : rien. Je me souviens que Mme Carré s’occupe des familles. Dans ma prière du soir, je jette un cri vers elle, mon cri est vraiment prière. Le lendemain, ma fille est convoquée à Paris, passe des tests, des entretiens, et avant de commencer à travailler trouve un studio à proximité du bureau. Je pense que Mme Carré y est pour quelque chose, je la remercie et du coup, je lui confie toute la famille. (France, vers 1990)

Mon fils menait une vie irrégulière et insoumise. Pendant le mois du Sacré Cœur, je priais pour obtenir la grâce de connaître sa vocation. Sur les conseils de M. j’ai commencé une neuvaine à notre Première Mère, lui demandant de bien vouloir manifester, avant les vacances, la volonté de Notre Seigneur. Le 4 juillet, le cœur de mon fils était changé, il m’écrivait une lettre de repentir. Il voulait se faire religieux et avait choisi par humilité l’ordre des Capucins. Notre Première Mère avait fortifié sa volonté, car il suivit avec énergie les conseils du Supérieur et de son ancien professeur. (Lyon, 1892)

Prière pour la béatification
de Madame Caroline Carré de Malberg

 

Seigneur, tu as mis au cœur de Caroline Carré
le désir de t’aimer sans rien te refuser.
À son exemple, fais-moi vivre de l’Esprit de Jésus,
en accueillant le quotidien selon le dessein de Dieu.
Daigne manifester sa sainteté en m’accordant,
par son intercession, la grâce de…

Par Jésus-Christ Notre Seigneur.

Amen !

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Plus de témoignages

Que de grâces différentes

Le jour de la Toussaint 1895, j’apprends qu’une petite fille de la famille est atteinte de méningite et en danger de mort. L’inspiration me vient de faire une neuvaine à notre Première Mère, car les parents sont libres penseurs, et l’enfant, à quatre ans, n’est pas baptisée. […] la mère s’est levée au milieu de la nuit en pensant “Notre fille n’est pas baptisée. Si elle venait à mourir…”

remerciements pour des grâces obtenues

Remerciement pour des grâces obtenues

[…] suite de graves difficultés professionnelles, je me suis retrouvée les nerfs malades […] J’ai prié intensément, demandant à Mme Carré comme signe de son intercession, qu’une solution soit apportée avant la date limite d’octobre où je perdrais tous mes droits. En juillet, j’apprenais que j’étais déclarée invalide. Je crois à une grâce obtenue. (France, 1990)

profonde reconnaissance

Profondes reconnaissances à Caroline

[…] Le néphrologue regarde les examens et donne à mon mari le choix entre la chirurgie, une autre technique d’extraction ou attendre quatre à six mois et refaire les examens. […] Entretemps, nous avons demandé à la famille et aux amis de prier par l’intercession de Mme Caroline Carré de Malberg. Nous pensons sérieusement que ce sont ces prières qui nous ont sauvés des conséquences qui auraient pu être très différentes. Nous savions que Dieu était avec nous à chaque pas. Nous sommes très reconnaissants. Mon mari a retrouvé environ 95% de sa forme antérieure.