Connaissez-vous Sœur Claire, de Bangalore ?

Connaissez-vous Sœur Claire, de Bangalore ?

Sœur Claire, Salésienne Missionnaire de Marie Immaculée, branche religieuse des Filles de Saint François de sales, religieuse à Bangalore, a reçu un prix pour sa contribution à l’art indien chrétien, l’œuvre de sa vie.

 

Extrait d’un article de Philippe Mathew (UCAN) :

« Elle est la première personne à recevoir le prix d’art d’Assise 2012 de Mr Srinivasa Murthy, ministre de l’Assemblée législative du Karnataka. Plus de mille personnes, laïcs, prêtres, religieuses et responsables de l’Église étaient présents  à la cérémonie dans la ville de Bangalore.

L’archevêque de Bangalore, Mgr Bernard Moras, a parlé des peintures de Sœur Claire  comme de l’expression de sa spiritualité et de son expérience personnelle avec Dieu, son expérience de foi en Dieu.

Elle prie, médite, et reçoit l’inspiration. Sœur Claire a expliqué à l’assemblée que l’art chrétien est le travail de Dieu et que les artistes continuent la création divine.

Le Pape Benoit XVI,  qui a été attiré par ses peintures, spécialement celles de la Passion du Christ, a annoncé qu’elle était une « artiste de l’Église ». Il l’a invitée au Vatican pour y être félicitée, mais avec toute sa simplicité et son détachement d’elle-même, elle a décliné l’invitation.

Née en 1937, dans une famille Hindoue, dans la ville du temple de Tirupathi, en Andhra Pradesh, dès son jeune âge, Sœur Claire a été attirée par les enseignements de Jésus. Pour la décourager de suivre cette tendance, sa famille a arrangé un mariage précoce, mais quelques jours avant la cérémonie, elle s’est enfuie  de chez elle et elle est arrivée à Bangalore où elle s’est réfugiée dans un couvent. « J’ai senti que Jésus avait un message spécial pour moi et qu’il désirait que je devienne chrétienne et que j’entre dans un couvent » dit-elle. Il y a de cela soixante ans. »

Un nouvel article sur Sœur Claire, en anglais, est paru. Vous y trouverez des photos de ses œuvres, la spiritualité salésienne en peinture ! Bonne découverte.

Soeur Claire devant deux de ses oeuvres

partager

Articles récents