Ailleurs dans le monde : AllemagneUSA

“Mon mari avait 49 ans quand on lui découvrit un cancer du poumon et des côtes. L’opération n’apporta qu’un soulagement de six mois, et il fut de nouveau hospitalisé. Il approuvait mon entrée chez les Filles de Saint François de Sales, où l’on me donna une image et la prière pour la béatification de Mme Carré. Il prit l’image et pendant des mois de maladie et de souffrances, la garda dans sa poche. Il disait : eh bien, je vais dire ma prière à Mme Carré. Il devint le bel exemple de ceux qui souffrent en silence et avec patience. Les prêtres, les Sœurs, les médecins, les infirmiers prenaient le chemin de sa chambre pour l’admirer. Il mourut muni des sacrements de l’Eglise, heureux, avec l’amour de tout son entourage. Nous estimons qu’il a reçu un grand secours spirituel en priant Mme Carré.” (Missouri, USA, 1959)

“Depuis de longues années, je demandais et faisais demander le retour à Dieu de mon père. Selon le conseil de notre Vénéré Père, j’ai prié notre Révérende Mère et fondatrice de m’obtenir cette grande grâce et pour prouver que je la devais à son intercession, je posai humblement ces trois conditions : 1 – dans un bref délai, 2 – que mon père demande lui-même le prêtre, 3 – sans attendre le dernier moment. Je commençai à invoquer notre Révérende Mère du ciel le 8 octobre et le 25 novembre, mon père demandait à se confesser sans se croire en grand danger.” (Clermont, France, 1891)

Prière pour la béatification
de Madame Caroline Carré de Malberg

 

Seigneur, tu as mis au cœur de Caroline Carré
le désir de t’aimer sans rien te refuser.
À son exemple, fais-moi vivre de l’Esprit de Jésus,
en accueillant le quotidien selon le dessein de Dieu.
Daigne manifester sa sainteté en m’accordant,
par son intercession, la grâce de…

Par Jésus-Christ Notre Seigneur.

Amen !

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Plus de témoignages

enfant

Santé retrouvée pour de jeunes enfants

Mon fils est tombé gravement malade, d’une scarlatine évoluant en otite virulente avec symptômes de septicémie. Les médecins commencent à douter d’une possible guérison, hésitant à opérer devant la faiblesse de l’enfant. Un de ses oncles apporte alors une relique de la Vénérable Caroline. L’enfant, qui était presque toujours inconscient,

brouillard

Se confier à Madame Carré

Depuis plusieurs mois, mon neveu âgé de 25 ans était à la recherche d’un emploi. Il n’obtenait que des réponses négatives à ses demandes, ou s’il avait un entretien de temps en temps, on ne donnait aucune suite. Pour Noël, ma responsable de groupe m’a offert le petit livret bleu

renaissance

Reconnaissance et merci à Caroline

“Depuis plusieurs mois, ma mère s’affaiblissait, se nourrissant de moins en moins. Elle tomba malade le 3 mai, jour de la Pentecôte, d’une congestion pulmonaire. Le docteur fut surtout inquiet à cause de son grand âge, 84 ans, et de sa grande faiblesse. Dès le lendemain, elle se trouva subitement