Ailleurs dans le monde : AllemagneUSA

“Mon mari avait 49 ans quand on lui découvrit un cancer du poumon et des côtes. L’opération n’apporta qu’un soulagement de six mois, et il fut de nouveau hospitalisé. Il approuvait mon entrée chez les Filles de Saint François de Sales, où l’on me donna une image et la prière pour la béatification de Mme Carré. Il prit l’image et pendant des mois de maladie et de souffrances, la garda dans sa poche. Il disait : eh bien, je vais dire ma prière à Mme Carré. Il devint le bel exemple de ceux qui souffrent en silence et avec patience. Les prêtres, les Sœurs, les médecins, les infirmiers prenaient le chemin de sa chambre pour l’admirer. Il mourut muni des sacrements de l’Eglise, heureux, avec l’amour de tout son entourage. Nous estimons qu’il a reçu un grand secours spirituel en priant Mme Carré.” (Missouri, USA, 1959)

“Depuis de longues années, je demandais et faisais demander le retour à Dieu de mon père. Selon le conseil de notre Vénéré Père, j’ai prié notre Révérende Mère et fondatrice de m’obtenir cette grande grâce et pour prouver que je la devais à son intercession, je posai humblement ces trois conditions : 1 – dans un bref délai, 2 – que mon père demande lui-même le prêtre, 3 – sans attendre le dernier moment. Je commençai à invoquer notre Révérende Mère du ciel le 8 octobre et le 25 novembre, mon père demandait à se confesser sans se croire en grand danger.” (Clermont, France, 1891)

Prière pour la béatification
de Madame Caroline Carré de Malberg

 

Seigneur, tu as mis au cœur de Caroline Carré
le désir de t’aimer sans rien te refuser.
À son exemple, fais-moi vivre de l’Esprit de Jésus,
en accueillant le quotidien selon le dessein de Dieu.
Daigne manifester sa sainteté en m’accordant,
par son intercession, la grâce de…

Par Jésus-Christ Notre Seigneur.

Amen !

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Plus de témoignages

Caroline Carré

Difficultés familiales : confiance et persévérance

Pour nous sortir de l’embarras et des ennuis où se trouvait notre famille depuis bien des années,[…] avec la confiance […] je commençai une neuvaine à notre Première Mère pour qu’elle obtienne de saint Joseph les secours dont nous avions besoin.

Caroline

Prier avec Caroline

« […] J’ai commencé à prier notre fondatrice, Madame Carré. A ma surprise, la grosseur a complètement disparu sans laisser de trace. »

cygnes

Vive la vie !

[…] Quand elle fut remise, on m’a raconté qu’un de ses médecins lui avait demandé si elle allait à l’église. Elle a répondu que non. Alors il lui a dit à peu près : “Eh bien, si j’étais vous, je commencerais à y aller […]