Ailleurs dans le monde : AllemagneUSA

Intercession de Caroline pour une sainte et bonne mort

[…] il est en phase terminale. Nous continuons à prier pour lui. Ce qui est frappant, c’est qu’il n’a absolument aucune douleur, il ne prend aucun calmant, et Carmen est très paisible et forte malgré l’immense douleur de voir son mari partir.

Un cancer du rein avec métastase au poumon a été découvert chez le mari de Carmen. Après la neuvaine, il a récupéré d’un seul coup, a même pu partir en vacances avec sa femme. Mais le Seigneur en a décidé autrement. Le mal a repris, il est en phase terminale. Nous continuons à prier pour lui. Ce qui est frappant, c’est qu’il n’a absolument aucune douleur, il ne prend aucun calmant, et Carmen est très paisible et forte malgré l’immense douleur de voir son mari partir. (Chili 1995)

Quand le médecin m’apprend que la santé de mon père est gravement compromise et qu’il pourrait mourir subitement, je ne pense qu’à sauver son âme. A 72 ans, il ne s’est pas approché de la Sainte Table depuis sa Première Communion. Je commence une neuvaine le 19 janvier pour terminer le 28. La veille, les obstacles se multiplient, mais le 28 est le jour de triomphe de notre Première Mère et j’obtiens sans difficulté la promesse de mon père qu’il se confesserait le lendemain. Ce jour-là, en la fête de saint François de Sales, mon père s’agenouille aux pieds du prêtre qui lui donne l’absolution. L’intervention de notre Première Mère est manifeste et c’est à elle que je dois cette grâce inestimable. (France, 1895)

Prière pour la béatification
de Madame Caroline Carré de Malberg

 

Seigneur, tu as mis au cœur de Caroline Carré
le désir de t’aimer sans rien te refuser.
À son exemple, fais-moi vivre de l’Esprit de Jésus,
en accueillant le quotidien selon le dessein de Dieu.
Daigne manifester sa sainteté en m’accordant,
par son intercession, la grâce de…

Par Jésus-Christ Notre Seigneur.

Amen !

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Plus de témoignages

Grâces obtenues par l’intercession de Caroline

[…] Je lève la tête, prends un temps de prière et demande à Caroline : “Vénérable mère, comment faisais-tu pour tenir le coup entre les douleurs, la fatigue et la mission d’être une bonne épouse, une chrétienne qui pardonne chaque jour. J’ai peur de ne plus pouvoir rien gérer.” […]

Caroline

Grand merci Caroline

[…] Il est aujourd’hui en rémission et nous pouvons dire un grand merci à Caroline Carré pour son intercession !

Optimized by Optimole