Ailleurs dans le monde : AllemagneUSA

La fête de Pentecôte

La fête de Pentecôte s’enracine dans la célébration de la fête juive de Chavouot qui commémorait, 50 jours après Pâques, le don de la Loi à Moïse sur le mont Sinaï. Marie, les apôtres et quelques disciples se trouvaient réunis à cette occasion.

Les Actes des Apôtres (2, 1-11) racontent la force avec laquelle le vent s’est engouffré dans la maison, puis l’apparition de langues de feu qui se posaient sur chacun. Tous furent remplis  d’Esprit Saint […] et chacun s’exprimait selon le don de l’Esprit. Il n’y a plus de peur, tous sortent annoncer joyeusement la bonne nouvelle de la Résurrection. Et la foule qui les croyait ivres, réalise que tous peuvent comprendre dans leur langue le message des merveilles que Dieu a accomplies. Cet événement marque la naissance de l’Église.

Marcher sous la conduite de l’Esprit Saint

Dans sa lettre aux Galates (5,16-25) saint Paul nous invite à marcher sous la conduite de l’Esprit Saint. Mais, précise-t-il,si vous vous laissez conduire par l’Esprit, vous n’êtes pas soumis à la Loi. […]Mais voici le fruit de l’Esprit : amour, joie, paix, patience, bonté, bienveillance, fidélité, douceur, et maîtrise de soi. En ces domaines, la Loi n’intervient pas.

Vivre selon l’Esprit

Saint François de Sales insiste sur la disponibilité à l’Esprit Saint : Vivre selon l’Esprit, c’est faire les actions, dire les paroles et faire les pensées que l’esprit de Dieu requiert de nous. (Lettre à la Sœur de Blonay, mai 1606) Aussi nos fondateurs nous ont-ils légué la formule qui conclut notre prière quotidienne : « Esprit de Jésus, viens dans nos âmes ».

Grande fête

C’est notre fondateur, le père Henri Chaumont, qui a souhaité que la Pentecôte soit la grande fête de la Société. En effet, nous sommes invitées à vivre de l’Esprit de Jésus, bénéficiant de l’enseignement de notre patron saint François de Sales. Ainsi nous pouvons témoigner dans le monde de l’amour de Dieu pour chacun par la douceur, la simplicité, la bienveillance, la patience, la bonté, la fidélité, la maîtrise de soi, la joie et la paix qui sont des qualités salésiennes mais, ne l’oublions pas, fruits de l’Esprit. Vivre de l’Esprit dans le but de plaire à Dieu ne nous soumet donc pas à la Loi : c’est vivre le « Tout par amour, rien par force » selon le souhait de saint François de Sales.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Pour aller plus loin

Marie et les Apôtres

Une femme dans les Actes des Apôtres : Marie

L’an dernier, nous avons découvert ensemble les femmes qu’on rencontre dans le livre des Actes des Apôtres, souvenez-vous : Tabitha, Lydie, Priscille…
Il y a une femme dont nous n’avons pas parlé, qui est présente, discrètement, dans toute l’histoire de cette première Église, c’est Marie, mère de Jésus !

Optimized by Optimole