Ailleurs dans le monde : AllemagneUSA

“Vers la fin de l’automne, la belle-fille d’une voisine, maman d’une petite fille de deux ans, est à nouveau enceinte, et atteinte d’une affection pulmonaire qui nécessite l’emploi d’antibiotiques. Elle est hospitalisée en urgence en grand danger, et l’enfant aussi. Une césarienne est envisagée, mais les médecins renoncent, l’état de la maman étant trop critique. La voisine nous donne des nouvelles et nous dit un jour qu’il n’y a plus d’espoir. J’avais commencé dès le début du drame une neuvaine avec la prière pour obtenir la béatification de Madame Carré de Malberg, en expliquant au Seigneur mon point de vue : l’importance d’une maman dans ce foyer et de ce deuxième enfant, la douleur du papa, des grands-parents. Beaucoup d’impertinence de ma part ? Et soudainement, le mieux est arrivé, l’espoir est revenu, l’enfant est né à terme et en parfaite santé. La maman se remet lentement, mais elle est sur le bon chemin. Je remercie tous les jours notre fondatrice d’avoir suggéré au Seigneur cette intervention merveilleuse.” (Suisse, 1992)

“Ma fille aînée, dont le mari militaire est au Mali pour quatre mois et qui a déjà fait une grossesse extra-utérine en décembre dernier, fait une fausse couche à deux mois de grossesse. J’en fais part à A. qui me répond qu’elle confie ma fille à Caroline Carré, dont j’entends parler pour la première fois à deux reprises dans la même journée. Intriguée, je cherche à savoir qui elle était, me familiarise avec elle et m’attache à sa vie, étant moi-même épouse et mère de militaire et vivant à Metz. En février, un service m’amène pour la première fois à Lorry ; j’attends les guides en retard… et entre dans la chapelle ouverte. Je vois la tombe de Caroline et j’en profite pour la prier et lui confier particulièrement ma fille aînée. Notre gendre rentre du Mali trois jours plus tard. Une petite fille est née en novembre. Je n’attribue pas expressément cette naissance à mon humble prière, mais pourquoi pas !” (France, 2020)

Prière pour la béatification
de Madame Caroline Carré de Malberg

 

Seigneur, tu as mis au cœur de Caroline Carré
le désir de t’aimer sans rien te refuser.
À son exemple, fais-moi vivre de l’Esprit de Jésus,
en accueillant le quotidien selon le dessein de Dieu.
Daigne manifester sa sainteté en m’accordant,
par son intercession, la grâce de…

Par Jésus-Christ Notre Seigneur.

Amen !

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Plus de témoignages

Caroline Carré

Difficultés familiales : confiance et persévérance

Pour nous sortir de l’embarras et des ennuis où se trouvait notre famille depuis bien des années,[…] avec la confiance […] je commençai une neuvaine à notre Première Mère pour qu’elle obtienne de saint Joseph les secours dont nous avions besoin.

Caroline

Prier avec Caroline

« […] J’ai commencé à prier notre fondatrice, Madame Carré. A ma surprise, la grosseur a complètement disparu sans laisser de trace. »

cygnes

Vive la vie !

[…] Quand elle fut remise, on m’a raconté qu’un de ses médecins lui avait demandé si elle allait à l’église. Elle a répondu que non. Alors il lui a dit à peu près : “Eh bien, si j’étais vous, je commencerais à y aller […]