Pentecôte, fête du don de l’Esprit

Esprit-Saint

Pentecôte est pour notre famille spirituelle une fête importante puisque notre fondateur, le père Chaumont, a déclaré : « La première condition pour faire une école de saint François de Sales est que tout y vienne de l’Esprit de Jésus » (Retraite d’Athis, 1892).

L’esprit Saint surabonde dans les Écritures et quelques extraits peuvent nous aider à mieux comprendre notre vocation salésienne

À l’Annonciation 

Au comment de Marie, l’ange répond : « L’Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre ; c’est pourquoi celui qui va naître sera saint, il sera appelé Fils de Dieu. » (Lc 1, 35) Marie accepte avec confiance et par son Oui rend possible l’accomplissement de l’annonce du salut. Nos fondateurs nous ont donné Marie pour modèle

Au baptême de Jésus

L’Esprit est là sous forme d’une colombe et la voix de Dieu proclame : « Toi, tu es mon Fils bien-aimé ; en toi, je trouve ma joie. » (Lc 3, 22)

La présence de l’Esprit révèle la nature de Jésus, Fils de Dieu. Puis l’Esprit le conduit au désert où Jésus lutte pendant 40 jours contre les tentations du démon. Lorsque Jésus, dans la puissance de l’Esprit, revient en Galilée, sa renommée se répand dans toute la région. (Cf. Lc 4, 14)

  • Dans nos propres combats, appelons l’Esprit à notre secours

À la synagogue

Jésus déclare : « L’Esprit du Seigneur est sur moi parce que le Seigneur m’a consacré par l’onction. Il m’a envoyé porter la Bonne Nouvelle aux pauvres, annoncer aux captifs leur libération, et aux aveugles qu’ils retrouveront la vue, remettre en liberté les opprimés. » (Lc 4, 18). Tout ce que dira et fera Jésus se fera dans et par l’Esprit.

  • En toutes circonstances, laissons l’Esprit agir en nous.

Sur la Croix

Jésus remet son Esprit au Père afin qu’Il nous l’envoie. C’est l’inauguration d’une ère nouvelle, la promesse du Royaume pour tous ceux qui se rendront obéissants à l’Esprit. (Cf. Mt 27, 50)

À Pentecôte

L’Esprit descend sur les disciples enfermés et apeurés. Et, la force qui leur est donnée les pousse à sortir pour annoncer la nouvelle de Jésus Ressuscité : « Quant à nous, nous sommes les témoins de tout cela, avec l’Esprit Saint, que Dieu a donné à ceux qui lui obéissent. » (Cf. Ac 5, 27-33)

Ainsi l’Église est née et l’Esprit que nous recevons à notre baptême nous constitue enfants de Dieu, guide nos pas dans ceux de Jésus, nous donne l’audace pour annoncer sa parole et témoigner de son amour, nous maintient dans l’unité des enfants de Dieu. Vous n’avez pas reçu un esprit qui fait de vous des esclaves et vous ramène à la peur ; mais vous avez reçu un Esprit qui fait de vous des fils ; et c’est en lui que nous crions Abba ! c’est-à-dire : Père ! » (Rm 8, 15)

Saint François de Sales est le fils docile par excellence. Il ne s’agit pas d’une soumission avilissante, mais au contraire d’une adhésion volontaire et confiante au projet de Dieu pour le salut des hommes. En lui, le Saint-Esprit a voulu développer toutes les vertus, ce qui fait dire à son ami saint Vincent de Paul qu’il était l’imitation parfaite du Christ sur terre. C’est la raison pour laquelle nos fondateurs ont souhaité que nous nous mettions à son école. Par son enseignement et avec l’aide de l’Esprit, travaillons à faire grandir en nous les vertus salutaires.

Filles de Saint François de Sales, nous sommes invitées à nous mettre à l’écoute des inspirations de l’Esprit, à discerner ce qui vient de Lui ou non. Il est de tradition dans notre famille spirituelle de prier l’Esprit Saint avec le Veni Creator ou le Veni Sancte, et de l’invoquer par cette formule :

  • Esprit de Jésus, viens dans nos âmes !

Bonne fête de Pentecôte !

share