Ailleurs dans le monde : AllemagneUSA

Sainte Jeanne de Chantal (II)

La vie d’oraison, pour tout chrétien et particulièrement pour nous Filles de saint François de Sales, est vitale. Que nous dit Jeanne de Chantal sur l’oraison.

Quelques réflexions de sainte Jeanne de Chantal sur la prière :

C’est une bonne finesse pour l’oraison que la simplicité avec Dieu, car par cette voie l’âme se conforme et se rend semblable, en quelque façon, à son Dieu qui est un esprit fort, pur et très simple. Bienheureuses sont les âmes qui se laissent entièrement conduire à l’attrait de Dieu, le suivant en simplicité de cœur, retranchant à leur esprit toute curiosité, multiplicité, réplique, distinction ou désir de se voir soi-même… C’est un grand malheur, que bien souvent nous voulons spéculer, et Dieu veut que nous ne fassions qu’aimer sa souveraine bonté, nous laissant simplement et entièrement comme un pauvre petit enfant tout nu entre les bras et sur le sein de sa très chère mère.

Et aussi :

Tenez-vous attentives en Dieu et ne faites pas cas de ce qui se passe en vous. Si parfois Il se cache, c’est qu’Il désire prendre plaisir à ce que vous Le recherchiez ; faites le alors avec amour et simplicité, sans vous lasser de ce saint exercice. Avec confiance et joie, tenez haut votre courage sans jamais le laisser flancher. Une âme qui ne veut offenser Dieu pour tout l’or du monde, a le fondement de la vraie joie. Que Dieu vous comble de son saint amour !

Recherches faites par Mary O’Connell – Ancienne Conseillère pour les États-Unis

Prière de Sainte Jeanne de Chantal
Seigneur, bonté souveraine, 
Je m’abandonne entre tes bras, dans les joies et les peines.
 Conduis-moi où il te plaira : je ne regarderai pas le chemin à suivre. 
Je ne regarderai que toi, ma providence, ma force, mon rempart. 
Je ne regarderai que toi qui me guides comme une vraie mère.
Je suivrai le chemin que tu me traces, sans jamais regarder, 
ni éplucher les causes des évènements, sans me poser trop de « pourquoi ».
Les yeux fermés, je ferai ta volonté et non pas la mienne. 
Je me tiendrai en repos, sans désirer autre chose que ce que tu m’inspireras de souhaiter.
Je t’offre cette résolution Seigneur : je te demande de la bénir.
J’y serai fidèle en me méfiant de ma faiblesse et en m’appuyant sur ta bonté, ta libéralité, ta miséricorde. 	
Seigneur j’ai une confiance totale en Toi.
Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Pour aller plus loin

Marie et les Apôtres

Une femme dans les Actes des Apôtres : Marie

L’an dernier, nous avons découvert ensemble les femmes qu’on rencontre dans le livre des Actes des Apôtres, souvenez-vous : Tabitha, Lydie, Priscille…
Il y a une femme dont nous n’avons pas parlé, qui est présente, discrètement, dans toute l’histoire de cette première Église, c’est Marie, mère de Jésus !

Pentecôte

La fête de Pentecôte

La fête de Pentecôte s’enracine dans la célébration de la fête juive de Chavouot qui commémorait, 50 jours après Pâques, le don de la Loi à Moïse sur le mont Sinaï. Marie, les apôtres et quelques disciples se trouvaient réunis à cette occasion.

Optimized by Optimole