Ailleurs dans le monde : AllemagneUSA

Sainte Jeanne de Chantal, une vie vertueuse (VI)

Sainte Jeanne est très consciente des dons des Supérieures et de leur impact sur les femmes qu’elles accompagnent.

En juin 1628, avant la fête de la Pentecôte, elle écrivait à l’évêque de Langres :

  • L’Esprit très Saint répande en abondance ses dons sacrés sur votre chère âme ! L’on nous écrit que vous devez être à Dijon à la Pentecôte, je vous supplie, si vos affaires vous le permettent, de faire la visite en notre maison… Tout s’est passé assez doucement en ce changement de supérieure… Je trouve notre chère grande fille (Jacqueline Favre) toujours plus à mon gré… Elle est dans une grande liberté d’esprit et force courage. Si Dieu l’y maintient, elle fera un grand accroissement au service de sa gloire, non seulement en notre congrégation, mais en ceux qui la fréquenteront.

En mai 1640, sainte Jeanne, une fois encore, témoigne du souci qu’elle a de tous quand elle parle de saint Vincent de Paul à Noël Brûlart :

  • Envoyant des lettres à M. Vincent de ses chers enfants et de nos fidèles ouvriers, je ne saurais m’empêcher de vous en dire un peu des nouvelles qui sont dignes de donner une parfaite consolation à votre bénite âme, mon tout bon et cordial père… Il ne se peut dire les fruits innombrables que sa divine bonté fait par ces bons messieurs. Les conversations et changements de conscience de mal en bien et de bien en mieux sont universels ou peu s’en faut… pour ceux qui vont les entendre.

Recherches faites par Mary O’Connell – Ancienne Conseillère pour les Etats-Unis

Prière de Sainte Jeanne de Chantal
Seigneur, bonté souveraine, 
Je m’abandonne entre tes bras, dans les joies et les peines.
 Conduis-moi où il te plaira : je ne regarderai pas le chemin à suivre. 
Je ne regarderai que toi, ma providence, ma force, mon rempart. 
Je ne regarderai que toi qui me guides comme une vraie mère.
Je suivrai le chemin que tu me traces, sans jamais regarder, 
ni éplucher les causes des évènements, sans me poser trop de « pourquoi ».
Les yeux fermés, je ferai ta volonté et non pas la mienne. 
Je me tiendrai en repos, sans désirer autre chose que ce que tu m’inspireras de souhaiter.
Je t’offre cette résolution Seigneur : je te demande de la bénir.
J’y serai fidèle en me méfiant de ma faiblesse et en m’appuyant sur ta bonté, ta libéralité, ta miséricorde. 	
Seigneur j’ai une confiance totale en Toi.
Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Pour aller plus loin

Joseph

SAINT JOSEPH

Au 17e siècle, Joseph est bien présent dans la vie et la pastorale de François de Sales. Il suffit de parcourir ses écrits pour voir le grand amour qu’il avait pour lui. La consécration solennelle de la Société des Filles de Saint François de Sales à saint Joseph eut lieu le 19 mars 1878. Il ne semble pas abusif de dire que saint Joseph, père nourricier de Jésus, a été nommé patron de bien des congrégations pour être plus particulièrement chargé de veiller à « l’intendance ».

douceur

La douceur

En janvier, traditionnellement, c’est le mois des vœux et des bonnes résolutions.
Toute l’Équipe de mise à jour du site vous présente ses meilleurs vœux, particulièrement le vœu que cet article sur la douceur touche le cœur de chacun. Le monde a tant besoin de cette douceur, si chère à Saint François de Sales.

colombe

Optimisme salésien (III) – Une humanité sauvée

Nous venons de célébrer la nativité du Seigneur Jésus venu nous sauver. Le mystère de Noël s’accomplit dans celui de Pâques où se manifeste l’amour de Dieu pour l’homme. Jésus qui a vaincu le péché nous donne les moyens de le vaincre à notre tour. Comment ?