Ailleurs dans le monde : AllemagneUSA

Santé retrouvée pour de jeunes enfants

Mon fils est tombé gravement malade, d’une scarlatine évoluant en otite virulente avec symptômes de septicémie. Les médecins commencent à douter d’une possible guérison, hésitant à opérer devant la faiblesse de l’enfant. Un de ses oncles apporte alors une relique de la Vénérable Caroline. L’enfant, qui était presque toujours inconscient, demande par lui-même la relique. A son chevet, sa maman la lui apporte et à genoux, demande hardiment la guérison. L’enfant tombe alors dans un profond sommeil, ce qui n’arrivait plus depuis longtemps. Le lendemain, les médecins constatent une étonnante amélioration sans pouvoir l’attribuer aux remèdes. Toute la famille s’accorde à proclamer une grâce extraordinaire dans la guérison de l’enfant. (1936, Brésil)

Deux fois ma plus jeune enfant, âgée de quatre mois, a été soulagée au cours d’une coqueluche avec rechute, après de ferventes prières adressées à Dieu par l’intercession de notre Vénérée Mère. J’avais cessé d’administrer au bébé tous les remèdes inefficaces, épinglé sur sa brassière une médaille de Madame Carré et prié. La fièvre et l’abattement ont disparu, les quintes de toux ont diminué puis disparu. Je récite maintenant chaque jour la prière pour la béatification de notre fondatrice. (1936, France, Charente)

Prière pour la béatification
de Madame Caroline Carré de Malberg

 

Seigneur, tu as mis au cœur de Caroline Carré
le désir de t’aimer sans rien te refuser.
À son exemple, fais-moi vivre de l’Esprit de Jésus,
en accueillant le quotidien selon le dessein de Dieu.
Daigne manifester sa sainteté en m’accordant,
par son intercession, la grâce de…

Par Jésus-Christ Notre Seigneur.

Amen !

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Plus de témoignages

brouillard

Se confier à Madame Carré

Depuis plusieurs mois, mon neveu âgé de 25 ans était à la recherche d’un emploi. Il n’obtenait que des réponses négatives à ses demandes, ou s’il avait un entretien de temps en temps, on ne donnait aucune suite. Pour Noël, ma responsable de groupe m’a offert le petit livret bleu

renaissance

Reconnaissance et merci à Caroline

“Depuis plusieurs mois, ma mère s’affaiblissait, se nourrissant de moins en moins. Elle tomba malade le 3 mai, jour de la Pentecôte, d’une congestion pulmonaire. Le docteur fut surtout inquiet à cause de son grand âge, 84 ans, et de sa grande faiblesse. Dès le lendemain, elle se trouva subitement