Ailleurs dans le monde : AllemagneUSA

Nos vies défigurées peuvent être transfigurées

Dimanche 25 février (2ème dimanche de Carême)

« Que dire de plus ? Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous ? » (Rm 8, 31)

Que voulons-nous sinon ce que Dieu veut ? Laissons-le conduire notre âme, qui est sa barque, il la fera surgir à bon port. (Lettre à Ste Chantal, MMXCIII 1620 )

Comme les paroles de saint Paul sont rassurantes ! En effet, le combat fait partie du carême et nous ne le gagnerons que si nous sommes unis à Dieu, que si nous voulons ce que Dieu veut. Confions-lui le gouvernail de notre barque et il nous conduira !

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Pour aller plus loin