Eloigne de moi cette coupe

Eloigne de moi cette coupe

25 mars

Dimanche des Rameaux et de la Passion

“Le Christ Jésus, ayant la condition de Dieu, ne retint pas jalousement le rang qui l’égalait à Dieu. ” (Ph 2, 5-6)

Il faut donner à chacune des fins que nous poursuivons, le rang qui lui convient. Par conséquent, plaire à Dieu prévaut sur toutes les autres. Le divin amour est le plus haut motif que puissent avoir nos actions. Car ce motif a cette qualité souveraine qu’étant le plus pur, il purifie l’action qui en procède. (TAD XI, 13)

Jésus n’a pas revendiqué son droit d’être égal à Dieu, au contraire, Il s’est dépouillé et a pris la condition de serviteur, nous dit saint Paul. Il a pris le rang le plus souverain qui plaisait à Dieu en obéissant jusque sur la croix.
Caroline Carré était animée de ce même amour, demandons humblement : « À son exemple, fais-moi vivre de l’Esprit de Jésus, en accueillant le quotidien selon le dessein de Dieu. »

partager

Articles récents