Eloigne de moi cette coupe

Eloigne de moi cette coupe

25 mars

Dimanche des Rameaux et de la Passion

« Le Christ Jésus, ayant la condition de Dieu, ne retint pas jalousement le rang qui l’égalait à Dieu.  » (Ph 2, 5-6)

Il faut donner à chacune des fins que nous poursuivons, le rang qui lui convient. Par conséquent, plaire à Dieu prévaut sur toutes les autres. Le divin amour est le plus haut motif que puissent avoir nos actions. Car ce motif a cette qualité souveraine qu’étant le plus pur, il purifie l’action qui en procède. (TAD XI, 13)

Jésus n’a pas revendiqué son droit d’être égal à Dieu, au contraire, Il s’est dépouillé et a pris la condition de serviteur, nous dit saint Paul. Il a pris le rang le plus souverain qui plaisait à Dieu en obéissant jusque sur la croix.
Caroline Carré était animée de ce même amour, demandons humblement : « À son exemple, fais-moi vivre de l’Esprit de Jésus, en accueillant le quotidien selon le dessein de Dieu. »

partager

Recommended Posts