Ailleurs dans le monde : AllemagneUSA

Traité de l’amour de Dieu

Traité de l'amour de Dieu
Acheter en ligne
Caractéristiques du livre
Format : Broché
ISBN : 2-204-08676-2
EAN : 9782204086769
Pages : 1035
Langue : Français
Prix conseillé : 40 €
A propos de l'auteur
Saint François de Sales

François de Sales, c’est avant tout une vie dédiée à l’apostolat. Homme de coeur, il fait preuve d’un puissant charisme de directeur spirituel. Proclamé Docteur de l’Église par Pie IX, saint Fançois de Sales développe une spiritualité évangélique à la portée de tous, qui fait de lui un véritable Prophète de l’Amour.

Texte intégral mis en français contemporain par Didier-Marie PROTON.
Collection Sagesses chrétiennes

Informations
Date de parution : 1 avril 2011

Extrait :

Moins célèbre que l’Introduction à la vie dévote, le Traité de l’amour de Dieu, présenté ici en français contemporain, n’en est pas moins considéré comme un chef-d’oeuvre de la littérature spirituelle universelle. Saint François de Sales énonce dans sa préface le but qu’il recherchait en l’écrivant : « Présenter franchement, sans ambages, sans art, et simplement, l’histoire de la naissance, du progrès, du déclin, des opérations, propriétés, bienfaits et excellences de l’amour divin. » Cet amour, François de Sales le contemple, il en brûle, il en est consumé, et il n’a de cesse de le faire connaître. Il veut régénérer par la vie intérieure la foi des catholiques après les ravages des guerres de Religion, et répondre ainsi aux reproches souvent fondés des protestants à leur égard de se contenter d’une religion tout extérieure.

Dans cette somme de théologie mystique, c’est sa propre expérience spirituelle, éclairée par celle de sainte Jeanne de Chantal et des premières visitandines, que François de Sales nous livre : Dieu attire l’âme par des liens d’amour, et celle-ci y répond librement, mue du dedans par son inclination naturelle à aimer Dieu par-dessus toute chose. Ainsi la quête de l’homme qui cherche Dieu rejoint la quête de Dieu qui cherche l’homme. Au sommet de l’union avec Dieu, après avoir fait ce qu’elle pouvait, l’âme devient totalement et saintement indifférente, même- ô paradoxe – à ses propres progrès dans la vertu, s’en remettant tout entière à Dieu. Ni sa vie, ni sa perfection, ni rien que ce soit d’autre, ne lui appartiennent plus, elle est toute à Dieu, et Dieu est à elle. Voilà donc le chemin que François de Sales a parcouru et où il nous invite à le rejoindre.

Du même auteur

Pour aller plus loin