Ailleurs dans le monde : AllemagneUSA

UN TEMPS POUR LA CRÉATION

Depuis le 1er septembre, nous sommes entrés dans le Temps œcuménique de la Création qui réunit orthodoxes, protestants et catholiques pour prier, contempler, louer le Seigneur et agir pour la sauvegarde de notre maison commune. Dans son message inaugural de la journée de prière pour la sauvegarde de la Création, le pape François présente le thème pour cette année, thème tiré du livre du prophète Amos (5,24) : « Que la justice et la paix se répandent. »

Que nous demande le pape François ?

Le Saint Père nous rappelle que Dieu veut que chacun cherche à être juste en toute situation, qu’il s’efforce toujours de vivre selon ses lois et de permettre ainsi à la vie de s’épanouir pleinement.

Nous sommes invités à accorder les battements de nos cœurs non seulement à ceux de l’Humanité mais aussi à ceux de la Terre et à ceux de Dieu qui nous fait connaître sa volonté.

Quelle aide pouvons-nous trouver dans l’enseignement de saint François de Sales ?

 Saint François de Sales nous conseille de rester reliés à Dieu au milieu de toutes nos actions : à l’image de l’enfant qui ne lâche pas la main de son père, retournons-nous fréquemment vers Lui pour voir si notre travail lui est agréable. Ainsi Dieu travaillera avec vous, en vous et pour vous, et votre travail sera suivi de consolation. (IVD III, 10)

Il nous conseille également de considérer notre comportement envers le prochain : Examinez souvent votre cœur s’il est tel envers le prochain comme vous voudriez que le sien fût envers vous si vous étiez en sa place. (IVD III, 36)

Certes, les chrétiens ne sont pas les seuls engagés dans cette sauvegarde de la planète et ce combat pour la justice et la paix, mais notre saint patron nous demande d’être plus exigeants en considérant que les possessions que nous avons ne sont pas nôtres :Dieu nous les a données à cultiver et veut que nous les rendions fructueuses et utiles[…]Mais il faut que ce soit un soin plus grand et solide que celui que les mondains ont de leurs biens car ils ne s’embesognent que pour l’amour d’ eux-mêmes, et nous devons travailler pour l’amour de Dieu. (IVD III, 15)

Mais il n’y a pas d’amour de Dieu sans amour du prochain. Saint François de Sales invite ses accompagnées à servir les pauvres : Allez les servir dans leurs lits quand ils sont malades, je dis de vos propres mains ; soyez leur cuisinière […] leur lingère et blanchisseuse. (ibid)

Une implication personnelle

L’expression « de vos propres mains » signifie que nous nous impliquions personnellement  dans cette lutte pour la justice et la paix. Avec la mondialisation, l’interdépendance des continents, nous sommes invités à changer nos modes de vie en refusant une consommation excessive des biens et ressources aux dépens des plus démunis et des générations futures. Le pape François appelle à plus de sobriété, de modération, de solidarité. Nous sommes appelés à une éco-conversion. Avec saint François de Sales, disons : Je veux changer de vie et suivre désormais mon Créateur, et m’honorer de la condition de l’être qu’il m’a donné. (IVDI, 9)

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Pour aller plus loin

Marie et les Apôtres

Une femme dans les Actes des Apôtres : Marie

L’an dernier, nous avons découvert ensemble les femmes qu’on rencontre dans le livre des Actes des Apôtres, souvenez-vous : Tabitha, Lydie, Priscille…
Il y a une femme dont nous n’avons pas parlé, qui est présente, discrètement, dans toute l’histoire de cette première Église, c’est Marie, mère de Jésus !

Pentecôte

La fête de Pentecôte

La fête de Pentecôte s’enracine dans la célébration de la fête juive de Chavouot qui commémorait, 50 jours après Pâques, le don de la Loi à Moïse sur le mont Sinaï. Marie, les apôtres et quelques disciples se trouvaient réunis à cette occasion.

Optimized by Optimole