Ailleurs dans le monde : AllemagneUSA

Saint François de Sales : aventurier et diplomate

Saint François de Sales : aventurier et diplomate
Acheter en ligne
Caractéristiques du livre
Format : Broché
ISBN : 2-7067-1561-8
EAN : 9782706715617
Pages : 333
Langue : Français
Prix conseillé : 21 €
A propos de l'auteur
Michel Tournade

Michel Tournade est religieux oblat de Saint François de Sales et prêtre. Docteur ès lettres, il est enseignant en lycée et curé d'une paroisse à Annecy. Il est notamment l'auteur du livre Un monde à aimer : une adaptation de l'Introduction à la vie dévote de saint François de Sales (Nouvelle Cité).

Le 28 août 1567 fut baptisé un enfant prématuré dans un petit village savoyard. Fragile, il était destiné à partir très vite pour son éternité ; il deviendra pourtant le pasteur emblématique d’une Église catholique redevenue crédible après avoir été si rudement mise en cause par l’avancée du protestantisme. Le récit de Michel Tournade suit pas à pas cette grande figure du catholicisme aux multiples facettes : redoutable escrimeur jusque dans l’amphithéâtre de l’une des plus grandes universités d’Europe, à Padoue ; diplomate à travers les bourrasques glaciales des sentiers du Léman où le jeune prêtre ardent acceptera une dangereuse mission de dialogue en terre protestante ; saint patron des journalistes, habité par la passion de dire à chacune et à chacun l’infinie tendresse de Dieu. Mais peut-on imaginer aussi le regard en miroir de celles et ceux dont la grande histoire n’a pas retenu le nom? Ce sera celui de Germain Favre-Bonvin, le farouche adolescent montagnard si convaincu de sa foi protestante, infiniment épris d’une jeune catholique. Au fil des années, son chemin croisera à bien des reprises celui du célèbre évêque. De l’hostilité au respect, de la haine à l’amitié, l’histoire de sa famille sera intimement marquée par celui qui aurait dû être un adversaire. D’une justesse peu commune, ce récit généreux parvient à rapporter fidèlement les éléments historiques de la vie de François de Sales tout en les éclairant à travers les regards croisés de personnages romanesques.

Informations
Date de parution : 1 juillet 2017

Extrait :

Le 28 août 1567 fut baptisé un enfant prématuré dans un petit village savoyard. Fragile, il était destiné à partir très vite pour son éternité ; il deviendra pourtant le pasteur emblématique d’une Église catholique redevenue crédible après avoir été si rudement mise en cause par l’avancée du protestantisme.

Le récit de Michel Tournade suit pas à pas cette grande figure du catholicisme aux multiples facettes : redoutable escrimeur jusque dans l’amphithéâtre de l’une des plus grandes universités d’Europe, à Padoue ; diplomate à travers les bourrasques glaciales des sentiers du Léman où le jeune prêtre ardent acceptera une dangereuse mission de dialogue en terre protestante ; saint patron des journalistes, habité par la passion de dire à chacune et à chacun l’infinie tendresse de Dieu.

Mais peut-on imaginer aussi le regard en miroir de celles et ceux dont la grande histoire n’a pas retenu le nom? Ce sera celui de Germain Favre-Bonvin, le farouche adolescent montagnard si convaincu de sa foi protestante, infiniment épris d’une jeune catholique. Au fil des années, son chemin croisera à bien des reprises celui du célèbre évêque. De l’hostilité au respect, de la haine à l’amitié, l’histoire de sa famille sera intimement marquée par celui qui aurait dû être un adversaire.

D’une justesse peu commune, ce récit généreux parvient à rapporter fidèlement les éléments historiques de la vie de François de Sales tout en les éclairant à travers les regards croisés de personnages romanesques.

Du même auteur
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Pour aller plus loin

Fête de la Croix Glorieuse (Jean 3, 13-17)

Pour soutenir notre méditation de ce jour, nous vous proposons un texte de Mgr Jacques Noyer. Mgr Jacques Noyer est décédé le 2 juin dernier. Il a été notre Conseiller Spirituel Général de 2001 à 2006, succédant au Père François Corrignan qui avait été rappelé par son évêque en cours

Fête de la Nativité de la Vierge Marie

La fête du 8 septembre est très ancienne. Si elle a été célébrée très tôt à Constantinople et à Jérusalem, elle a pris forme à Rome au VIIème siècle. De cette manière, l’Église a voulu reconnaître et vénérer la plus haute sainteté humaine, celle de la Vierge Marie. De plus,

C’est la rentrée !

Personne n’y échappe. Ni les élèves, les professeurs et les parents, ni les entreprises dont les salariés rentrent de vacances, ni vous et moi, avec ou sans enfant scolarisé. Pour certains, c’est une nouvelle année qui commence, plus surement que l’année civile. Et quoi de plus naturel que d’exprimer des vœux de bonne reprise, bonne année scolaire, souhaitant aux uns ou aux autres, de la réussite, le plein épanouissement dans le travail ou dans le choix des activités choisies.  Et des vœux qui font référence à Dieu… ils semblent bien rares !