Ailleurs dans le monde : AllemagneUSA

Correspondance
Acheter en ligne
Caractéristiques du livre
Format : Broché
ISBN : 2-220-07807-8
EAN : 9782220078076
Pages : 900
Langue : Français
Prix conseillé : 29 €
A propos de l'auteur
Sainte Jeanne de Chantal

Elle est née le 23 janvier 1572 à Dijon, et rappelée à Dieu le 13 décembre 1641 à Moulins. Sa fête liturgique est le 12 août (anciennement le 12 décembre).

Jeanne de Chantal a été la femme du Baron de Chantal avec qui elle a eu six enfants. Son mari meurt dans dans un accident de chasse.

Après la mort de son mari, elle épouse la vie religieuse, guidée par Saint François de Sales. Elle fonde avec lui l’ordre de la Visitation en 1610 à Annecy, devenant ainsi la première sœur visitandine.

En tant que fondatrice de l’ordre, elle devait être présente à plusieurs reprises lors des diverses fondations de monastères dont celui de Paray-le-Monial, dans les années 20 du 17ème siècle. « Nous ne pouvons pas toujours offrir à Dieu de grandes choses, mais nous pouvons à tout instant lui en offrir de petites, avec un grand amour… Celui-là sait tout, celui-là possède tout, qui connaît et qui possède Jésus… Notre unique désir doit être de plaire à Dieu en toutes choses » (Sainte Jeanne aux sœurs de la Visitation).

Saint François de Sales

François de Sales, c’est avant tout une vie dédiée à l’apostolat. Homme de coeur, il fait preuve d’un puissant charisme de directeur spirituel. Proclamé Docteur de l’Église par Pie IX, saint Fançois de Sales développe une spiritualité évangélique à la portée de tous, qui fait de lui un véritable Prophète de l’Amour.

Édition établie et présenté par David Laurent, introduction par Max Huot de Longchamp, (Desclée de Brouwer, 2016)

Informations
Date de parution : 1 mars 2016
Préface de Max Huot de Longchamp

Extrait :

Je me sens, ma très chère Fille, une suavité extraordinaire de l’amour que je vous porte, car j’aime cet amour incomparablement, fort, impliable et sans mesure ni réserve, mais amour doux, facile, tout pur, tout tranquille ; bref, si je ne me trompe, tout en Dieu… (7 juillet 1607). Dix-huit années de correspondance témoignent de la plus extraordinaire
amitié jamais venue du ciel, la plus pure en même temps que la plus puissante, sans autre limite que celle de Dieu lui-même, car si nous avions un seul filet d’affection en notre coeur qui ne fut pas à lui et de lui, ô Dieu, nous l’arracherions tout soudainement (juillet 1606).

Acteurs essentiels du relèvement catholique dans l’Europe de la Contre-Réforme, mêlés à tous les débats politiques et religieux de l’époque, François de Sales et Jeanne de Chantal nous introduisent par cette porte du coeur dans un nouvel ordre de la conscience occidentale, celle de la France d’Henri IV et de Louis XIII.

Avec les seuls ajustements nécessaires au lecteur contemporain, replacée dans son contexte historique, publiée pour la première fois de façon exhaustive par deux spécialistes de la tradition salésienne, la correspondance échangée entre Jeanne et François passionnera les amoureux des lettres françaises, autant que les connaisseurs de la spiritualité moderne.

Du même auteur

Pour aller plus loin